Blog du site annuaire-generaliste.ch
Entreprise

Accident du travail : écrasé par un monte-charge industriel

C’était au cours de l’été 2017, je travaillais au sein de ce qu’on appelle “un marché de gros” pour la saison estivale. Pour ceux qui n’ont jamais entendu parler de cela, un marché de gros est une centrale d’achat qui réalise des achats en tant que grossiste afin de les revendre à un prix avantageux, le plus connu est le marché de Rungis situé à Paris. En ce qui me concerne, je travaillais dans un marché de province spécialisé dans les fruits et légumes.

J’étais manutentionnaire et préparateur de commande, j’étais donc chargé de réaliser les commandes des clients réguliers et d’acheminer les commandes des clients jusqu’aux zones de chargement. Pour ce faire, j’avais à ma disposition des transpalettes électriques, un monte-charge industriel et des diables. Je vous laisse le soin de regarder sur google image à quoi ressemblent ces appareils, car leur description serait vraiment difficile. 

Les conditions de l’accident

Après 6 semaines de travail, j’avais pris mes marques et étais devenu beaucoup plus efficace dans mon travail. Je réalisais mon travail beaucoup plus rapidement et avec plus d’assurance, je commençais également à prendre des initiatives et apprécier ce travail. C’est probablement à cause de cette prise de confiance que ma vigilance a baissé, ou peut-être que c’est la fatigue qui est en cause, car je ne l’ai pas notifié, mais ce travail était extrêmement fatigant. Je travaillais 6 jours sur 7 et commençais le matin à 2h00 et terminais le plus souvent vers 12h30, avec un rythme très soutenu puisqu’il fallait constamment déplacer de la marchandise.

Le jour où le monte-charge industriel m’a écrasé, la semaine avait été particulièrement éprouvante. Les affaires marchaient bien et nous avions beaucoup de nouveaux clients, j’utilisais d’ailleurs le monte-charge pour la première fois, afin d’accélérer le déchargement des nouvelles arrivées. Malheureusement pour moi, je ne pourrais pas dire si j’ai fait une mauvaise manipulation ou si un élément extérieur est en cause… Mais le fait est que, en voulant déplacer une palette de melon vers une zone de stockage, le monte-charge a été déséquilibré et a chaviré. La machine et l’ensemble de la marchandise se sont retrouvés sur mes jambes et m’ont complètement immobilisés. La chance que j’ai eue c’est que certains colis ont permis de freiner la chute de la machine sur mes jambes et heureusement sinon ces dernières auraient été broyées.

Je n’ai eu que de légers dégâts et aucune séquelle, mais j’ai dû arrêter mon contrat 2 semaines plus tôt et terminer l’été allongé sur mon lit pour permettre à mes jambes de se remettre correctement.

Related posts

5 bonnes raisons de passer par un cabinet de recrutement

Mieux comprendre ce qu’est la norme ISO 27001

Les critères de choix d’une pointeuse

Distributeurs alimentaires : le meilleur reste à venir !

Les objets personnalisés : des accessoires modernes pas chers

Tapis de souris personnalisé : une alternative intéressante

Reproduire des sculptures, un art à part entière

Prestations globales de propreté et maintenance en Suisse

Machine à café de bureau : tout ce qu’il faut savoir