Blog du site annuaire-generaliste.ch
Animaux

Syndrome de Noé : comment le gérer ?

Le syndrome de Noé fait partie des maladies rares qui ne touchent qu’une minuscule partie de la population mondiale. Cette pathologie spéciale crée chez l’individu qui en souffre une tendance à récupérer tous les animaux qu’il trouve, quitte à ne pas pouvoir en prendre soin. Découvrez dans cet article comment gérer ce type de syndromes.

Commencez par un nettoyage extrême du domicile

Les personnes atteintes du syndrome de noé sont généralement caractérisées par un domicile très sale et sens dessus dessous. Le niveau d’insalubrité qui règne dans ce type de maison est généralement insoutenable. Vous y trouverez notamment des poils de chiens ou de chats et quelques fois même des matières fécales.

Cependant là n’est pas le plus horrible ! En effet, le plus éprouvant reste la mauvaise odeur qui s’installe généralement dans ce genre de maison. Par conséquent, la première chose à faire en cas de syndrome de Noé, c’est d’opter pour un nettoyage extrême de la maison.

Débarrassez progressivement la maison

Syndrome de Noé

Après le nettoyage maison insalubre, il est essentiel de la débarrasser de tout ce qui cause l’insalubrité au sein de celle-ci. Il faudra donc penser à évacuer progressivement les animaux de la maison. Ce serait un peu cruel de votre part de laisser tous ces animaux sans domicile se retrouver à la rue. Pensez donc à adopter une approche plus responsable.

D’abord, vous pouvez les emmener dans une maison d’accueil pour les animaux. De cette manière, ils bénéficieront d’un meilleur toit et d’un meilleur entretien au quotidien. Ensuite, vous avez la possibilité de contacter votre vétérinaire qui pourra vous donner des conseils sur la manière dont vous pourrez orienter chacun de ces animaux.

Conservez le nécessaire !

Il n’est pas forcément question de vous débarrasser automatiquement de tous les animaux que vous avez abrités chez vous. Honnêtement si vous aimez beaucoup les animaux, vous avez bien la possibilité d’en garder quelques-uns. De toutes les façons, vous ne pourrez jamais vous débarrasser définitivement de cette affection.

Prenez donc tout le temps qu’il vous faudra pour trier vos préférés. De cette manière, vous éviterez probablement le sentiment de solitude. Assurez-vous aussi d’avoir les moyens pour les entretenir.

Faites-vous assister par un psychologue

Syndrome de Noé

Jusqu’à preuve du contraire, il n’existe pas de traitement officiel contre le syndrome de Noé. C’est une pathologie mentale dont on ne parvient pas toujours à cerner l’origine et qui est naturellement difficile à canaliser. Prenez donc le soin de consulter un psychologue et de vous faire assister par celui-ci.

Cependant, il est essentiel de clarifier une chose : le psychologue ne prend pas de décision pour le malade. Il vous faudra donc faire preuve d’une grande ouverture d’esprit et d’une franchise absolue durant chacune de vos consultations.

Ne vivez pas seul

Vivre seul chez soi est une mauvaise idée lorsque l’on ne parvient pas à s’empêcher de récupérer tous les animaux que l’on croise au quotidien. Partant de ce fait, l’idéal serait de toujours vivre en collocation ou avec un parent, un ami ou un proche. Particulièrement si votre colocataire ne partage pas la même passion pour les animaux, il contribuera énormément à freiner vos élans.

En définitive, il n’existe pas de traitement spécifique contre le syndrome de Noé, mais plutôt un ensemble de techniques qui vous permettront de l’apaiser.

Related posts

Carpe koï : un poisson d’ornement très prisé

L’importance du localisateur GPS chez les chats

Quelles sont les conditions nécessaires pour devenir un éleveur de chiens ?

Pourquoi confier vos animaux à une pension durant votre absence ?