Blog du site annuaire-generaliste.ch
Santé

Vin bio : ce qu’il faut connaître sur cette boisson alcoolisée

Le vin bio, une boisson qui reste alcoolisée malgré son appellation, est devenu populaire depuis l’année 2012. Pour obtenir ce produit, les viticulteurs utilisaient peu d’engrais et de produits phytosanitaires de synthèse. Ils privilégiaient plutôt le soufre en quantité limité ainsi que la bouillie bordelaise fabriquée à partir de cuivre. Il en résultait ainsi du vin en bonne santé et capable de garder plusieurs années ou de voyager.

Le passage au bio : une technique intéressante malgré certains points négatifs

Naturellement, les vins bio proviennent tous des raisins bio. Cela signifie qu’ils ne nécessitent aucun produit de synthèse lors de sa production. On n’utilise pas de désherbant ni d’engrais chimique, encore moins de produits de traitements essentiellement restreints au cuivre et au soufre. Les vendanges se réalisent aussi à la main, tandis que la fermentation se déroule le plus naturellement possible. Et comme mentionné précédemment, l’ajout de sucre et de soufre dans les vins bio réduit au minimum.

Cependant, il faut tout de même savoir que toutes ces techniques ne garantissent pas les pratiques idéales du vigneron, une viticulture de qualité ou encore l’impact sur la biodiversité et l’empreinte carbone. Il est important de connaître que le passage d’un vin en bio présente également certains inconvénients, sauf que ce n’est pas un cas intéressant pour la certification.

Comment reconnaître un vin bio ?

Alors, le vin bio est facilement reconnaissable avec la certification officielle et européenne en label vert. Généralement, un logo bio est inscrit sur les étiquettes de la bouteille. Et cet étiquetage bio respecte des normes strictes, à savoir la présence du code de l’organisme certificateur ainsi que l’origine du produit. Si, par exemple, une bouteille de vin bio gard ne comporte pas de logo, le vigneron peut normalement produire son certificat.

Il faut également reconnaître que les vins bio bénéficient d’une pureté évidente. Ils sont conçus avec une personnalité caractérisée par le terroir et le climat. Et cela provient surtout du fait qu’ils ne sont pas masqués par les additifs. Par ailleurs, les vins bio sont plus coûteux par rapport aux vins conventionnels. Cela s’explique surtout par le fait que la production de vin bio nécessite davantage d’interventions humaines.

Le vin bio : un produit idéal pour la santé et l’environnement

Boire du vin bio est bon pour la santé, car cette boisson ne contient aucun produit chimique. De plus, cette dernière est enrichie en polyphénols. Elle a ainsi le pouvoir de booster les oméga-3 dans le plasma et les globules rouges.

Étant donné que le raisin utilisé pour les vins bio a eu plus de temps de mûrir sur un sol naturel, ce fruit, et donc le vin en question, s’enrichit en saveur et en goût. Contrairement aux vins classiques, les vins biologiques contiennent spécialement des notes florales. En conséquence, ils sont beaucoup plus minéraux que fruités.

Enfin, les viticulteurs n’utilisent pas de produits chimiques ni de pesticides, ce qui est idéal pour le sol. Le vin bio est donc un produit favorable pour l’environnement, car c’est plus écologique.

Related posts

Pourquoi consommer du cannabis légal ?

Tout d’horizon du matelas en coton naturel

Les bienfaits du CBD pour la santé de la peau

Trouver un centre d’épilation laser à paris

L’he ylang ylang : la meilleure huile essentielle pour booster sa libido

Comment faire de l’exercice en temps de confinement avec les conseils d’un ostéopathe

Conseils pour le sommeil : 5 étapes pour mieux dormir

L’épilation au laser, le dernier recours pour se sentir bien

L’ostéopathie chez le sportif