Les moulins pour produire de l'énergie

Lien du site : http://moulins-cereales.fr

Depuis la révolution industrielle en France, la demande en électricité ne cesse de croître. Pour y répondre, EDF a dû largement développer son parc de centrales thermiques et nucléaires. Cependant ces deux types d'installations nuisent à l'environnement. Dans le cadre du développement des énergies renouvelables, la réhabilitation des moulins est une piste prometteuse. De plus, depuis quelques années, une réelle prise de conscience en ce qui concerne l'enjeu énergétique a été opérée. À différentes échelles, que ce soit les producteurs et fournisseur d'énergie ou l’État, des efforts sont fournis pour aller dans le sens de la transition énergétique. Ce mouvement est d'ailleurs plus marqué depuis l'ouverture du marché à la concurrence, obligeant ainsi les fournisseurs à satisfaire la demande des clients en énergie verte qui sont beaucoup plus sensibles à l'enjeu énergétique auquel nous faisons face. Direct Energie est un  fournisseur d'électricité alternatifs qui propose une offre d'électricité verte. La réhabilitation des moulins est donc un bon moyen de satisfaire le demande croissante en énergie renouvelable. Ces bâtiments sont des fondations idéales pour l'installation de petites centrales hydroélectriques. Ces dernières possèdent de nombreux avantages qui font d'elles un fort potentiel d'évolution pour les énergies renouvelables :
- La source d'énergie (l'eau) est illimitée, complètement renouvelable et gratuite
- La production suit la consommation d'électricité : plus forte en été et plus faible en hiver
- Ce sont des installations locales qui permettent de fournir en électricité des zones isolées et de stimuler l'investissement aux alentours
Cependant la création de nouvelles centrales hydroélectriques requiert des procédures longues et complexes. Une exception : les installations datant d'avant 1919 qui ne nécessitent d'une remise en état. Les moulins en sont le parfait exemple. Les différents types de fonctionnements possibles et d'ouvrages vont dépendre d'un premier critère : la hauteur de la chute d'eau. Dans le cadre du réaménagement d'un moulin, il entre dans la catégorie des basses chutes d'eau, dont la hauteur est inférieure à 15 mètres. En réalité, elle n'excède souvent pas 5 mètres dans notre cas. Le fonctionnement le plus classique est dit "au fil de l'eau" c'est-à-dire que l'installation va utiliser le débit de l'eau sans le modifier. C'est le type d'aménagement le plus simple à mettre en place, mais la production d'électricité est alors dépendante du débit, donc des saisons.
Pour produire de l'énergie, il faut créer un dénivelé suffisant pour que la chute de l'eau entraîne la rotation du moteur hydraulique. Basiquement, il s'agit d'un barrage de faible hauteur qui permettra d'assurer une retenue d'eau constante. Il existe aussi des dispositifs plus évolués se basant sur un canal de déviation permettant d'augmenter le dénivelé créé et donc le débit de l'eau.
Le principe du moteur hydraulique lui même est la transformation du mouvement de l'eau (débit) en mouvement mécanique, grâce à une roue à aubes par exemple, puis en énergie électrique via une génératrice. L'électricité ainsi produite peut être utilisée directement, être stockée localement ou être revendue à un fournisseur d’électricité.
 
 
fr

 

Sites proches de Les moulins pour produire de l'énergie

Construction bois
Notre site se spécialise dans le réseau de distribution électrique en...
Bio Méthane Régions
Bio Méthane Régions est un site spécialisé sur les questions...